CHOISIR UN CADEAU POUR LUI,
UN VRAI CASSE-TÊTE


bracelet homme saint valentin

A l’approche de la Saint Valentin, c’est le même casse-tête pour toutes les femmes. Et oui exceptionnellement on s’adresse à vous Mesdames mais toujours avec l’objectif de ravir monsieur. C’est bien normal ! Reprenons ! Il n’est pas toujours aisé de savoir ce qui lui fait envie et plaisir. Alors Mesdames, jetez un oeil à notre sélection de bracelets hommes.

 

Nous faire plaisir, à nous les hommes, n’est pas forcément difficile. Nous ne sommes pas des éternels insatisfaits comme certains veulent le faire croire. Outre les grands classiques de la cravate, de la montre et de la chemise avez-vous pensé au bracelet en perles ? Quoi de plus simple et de plus personnel que d’offrir un bracelet correspondant à la personnalité de votre partenaire ?

 

A chaque homme correspond des bracelets originaux et uniques : Un Valentin fougueux ? Habillez-le de l’Homme Indomptable, et pourquoi pas de l’Homme Susceptible, histoire de le piquer au vif ! Vous avez affaire à un mâle romantique ? L’Homme au Grand Cœur ne pourra que raviver son charme. Mais qui a dit qu’un homme ne pouvait pas être classe et sauvage à la fois ? Sûrement pas nous ! Le Mâle élégant portera deux, voire trois bracelets. Attention, n’oubliez pas de vous reporter à nos 5 ERREURS À ÉVITER QUAND ON PORTE UN BRACELET EN PERLES afin de porter au mieux votre personnalité au poignet.

Tout droit sorti de notre atelier, vous pouvez aussi découvrir nos nouveautés de ce début d'année : l’Homme Chimiste aux Jades bleues, l’Homme Matelot et ses Lapis Lazulis et l’Homme Phénix, en pierre larbradorite. Nos classiques sont toujours présents, et leurs prix soldés (et oui c'est encore les soldes) n’enlèvent rien à leur classe. Venez les découvrir ou les redécouvrir dans notre shop ! Et pour la Saint Valentin, profitez de -10% sur votre commande (sans minimum d’achat) avec le code LOVE10 valable jusqu’au 14 février 2018.

 

bracelet lapis lazuli
Bracelet en pierre larbradorite et Tête de mort

Écrire commentaire

Commentaires: 0